Les recensements

Publié le par Sophie BOUDAREL

Les recensements tels que nous les connaissons aujourd’hui ont été créés en 1791 par Lucien BONAPARTE.
Le premier recensement se déroula en 1801 dans les 98 départements de l’époque. Depuis 1831, les recensements se font tous les cinq ans sauf exception comme ceux de 1871, 1916 et 1941 repoussés pour cause de guerre.
Dans les grandes villes comme Paris, les recensements s’organisent par arrondissement, quartier, ordre alphabétique des rues.
Dans les communes plus petites les recensements s’organisent par ordre alphabétique des rues, lieu-dit et quelques fois, par ordre alphabétique du patronyme des habitants.
Les informations contenues dans ces documents varient selon les époques. Outre les nom, prénoms, âge, état civil, profession, adresse et nationalité, il est possible, selon les années d’y lire d’autres informations telles, pour le recensement de 1851, la religion ou la maladie.
undefined
Sources indispensables pour les généalogistes, les recensements permettent de compléter une histoire familiale ou de débloquer une piste en apportant des informations sur la composition familiale et la présence éventuelle de domestiques ou d’apprentis.
 
Les recensements sont conservés en série F des archives communales ou M des archives départementales.

Liste des informations figurant sur les recensements

Publié dans Boîte à outils

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cocojobo 16/05/2008 10:08

Il est vrai que les recensements sont une mine d'or surtout pour connaître la composition d'un foyer. Depuis que je les ai découvers, je suis un très gros "consommateur" ;-)Si les enfants ne sont pas tous nés dans la même commune, on peut avoir une liste complète ou presque complète (car certains enfants travaillent très jeunes et sont parfois recensés chez l'employeur).Nicolas