Pierre Marie François GOUPIL

Publié le par Sophie BOUDAREL

Pierre Marie François GOUPIL  naît le jeudi 9 décembre 1897 à La Bouëxière (35340) à la ferme de La Fordeussais.

Ses parents, Pierre Marie Victor et Perrine Jeanne Marie Mathurine MAROLLE sont cultivateurs.

Il est baptisé à le 11 décembre 1897. Jean Marie RENAULT sera son parrain et Perrine SAISDUBREIL sa marraine.

A cette époque, les revenus agricoles sont en baisse suite à la baisse du prix du quintal de blé.

Deux ans plus tard, un frère, Francis, viendra agrandir la famille.

 

Pierre n'a que 13 ans quand son père décède le 23 janvier 1911. 5 ans plus tard, le 01 septembre 1916,   il est  incorporé en tant que soldat de 2e classe au 136e régiment d'infanterie. Il est ensuite incorporé au 22e régiment d'infanterie avec lequel il part au front le 13 avril 1917. 5 mois plus tard, le 10 septembre 1917, il rejoint le 113e régiment d'infanterie.

 

Au cours du conflit, il sera blessé de nombreuses fois.

Il entre à l'hôpital civil de Coutances le 25 janvier 1917 pour des courbatures et un état fébrile. Il en sort le 24 février 1917 et part en convalescence à La Bouëxière jusqu'au 15 mars 1917.

Blessé 9 mois plus tard, le 20 décembre 1917, il est évacué par ambulance, secteur postal 7 (région de la Somme ?). Après une convalescence de 10 jours, il rejoint le front le 11 janvier 1918. Evacué malade le 20 mai 1918 par ambulance, secteur postal 59, il entre à l'hôpital mixte de Niort le 9 juin 1918. Il en sort le 27 juin et part en permission de 7 jours.

 

De retour au front le 19 juillet 1918, il est intoxiqué et évacué le 14 octobre 1918 à l'hôpital temporaire du Vésinet  le 17 octobre. Il quitte l'hôpital le 6 novembre 1918 et part en convalescence de 20 jours avant de rejoindre le front le 4 décembre 1918.

 

Après la guerre, de retour à la Bouëxière, il reprend seul la ferme familiale, sa mère étant décédée le 4 février 1917.


Le 11 juillet 1922, il s'unit ave Marie Julienne POIRIER, cultivatrice, fille d'Isidore Marie et de Philomène Marie HURAULT.

Le couple aura huit enfants : Fernande, Pierre, Germaine, Louisette, Jacqueline, Rolande, Nicole et Roger.


En 1928, la famille déménage pour habiter à Paris  9, rue de la Charbonnière, dans le 18e arrondissement. Puis ils habiteront entre 1929 et 1934,  Arnouville-lès-Gonesse (95) 1, rue des Meules.

La famille s'établira enfin à Rambouillet (78) à partir de 1936.

 

Pierre est décédé le mardi 9 février 1960, à l'âge de 62 ans, à Rambouillet (78).

 

Pour aller plus loin :

Historique des régiments

Publié dans Portraits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article