La généalogie s'invite dans la décoration

Publié le par Sophie BOUDAREL

Il y a encore peu de temps, la généalogie était assimilée à un passe-temps figé, et ceux qui la pratiquent à des passéistes.
Depuis peu, j'ai constaté un changement d'attitude envers la généalogie et les généalogistes. Beaucoup s'étonne de découvrir que les généalogistes, loin d'être des rats de bibliothèques solitaires sont en fait à la tête de réseaux d'entraide performants et à la pointe de la technique.

Aujourd'hui, quelque soit l'article que vous lisez, vous êtes quasiment sûr d'y trouver le mot "généalogie" :
  • "une généalogie du désastre" dans Le Point à propos du drame du Koursk
  • "The Store s'inscrit dans une généalogie de lieux" dans Paris Art à propos d'une gallerie d'art
  • "généalogie des modèles de libéralisation" dans un article de Jean-Marc BROUSSARD cité par le CIRAD
Selon une enquête IPSOS menée pour le site Notrefamille, 42% des français disposent d'un arbre généalogique. Auxquels il faut ajouter la mobylette et la famille SIMPSONS !
 
           
Arbre généalogique de la mobylette                                          L'abre de Vie façon Simpsons

La généalogie sort donc du placard. Preuve en est, l'engouement des loisirs créatifs pour cette discipline.
Dans son numéro de mars 2006, le magazine PRIMA consacrait son cahier créatif à des "arbres généalogiques très déco". Cinq modèles sont présentés :
  1. "Famille sur coussin" : prenez une housse de coussin sur laquelle un arbre est dessiné (ou brodez le vous-même), et écrivez les noms au stylo pour textile
  2. "Vos proches décorent les murs !" : la mode est aux stickers. Procurez-vous un arbre autocollant, appliquez le sur le mur de la pièce à décorer et collez les photos des membres de la famille sur les branches
  3. "Clichés sur fil de fer" : réalisez un arbre à partir de fil de fer galvanisé et, à l'aide de petites pinces à linge, accrochez les photos aux branches de votre arbre
  4. "Sur une branche" : choisissez une belle branche d'arbre et écrivez les noms sur les feuilles (le magazine propose de remplacer les feuilles par du papier de couleur)
  5. "En mobile" : fabriquez un mobile et y collez les photos
  6. "L'arbre broderie" : un arbre brodé sur une toile de lin
D'autres techniques s'appliquent à la généalogie, comme le pochoir "arbre à bulles" trouvé sur le Kiosque à idées, ou encore le scrapbooking.

Dans le livre "Nouvelles techniques de scrapbooking" aux éditions Fleurus, une roue généalogique originale est proposée.


Dans la première moitié de la roue, sont écrits les prénom, nom et date de naissance. Les photos des personnages sont placées dans la seconde moitié de la roue.

Une façon originale de présenter ses aïeuls à un enfant ainsi que sa place dans la famille.




Le site américain "Fun Stuff for Genealogists" propose des kits complets de scrapbooking généalogique. Ces kits comprennent des tableaux généalogiques et de quoi les agrémenter (papiers de couleurs, entêtes, etc.)

C'est une question de mode me direz-vous, l'un, la généalogie, et l'autre, le scrapbooking, surfent sur la vague, mais ce n'est que passager. Détrompez-vous.

Les premiers à avoir utilisé cette technique de décoration des albums photos, et qui ont donc été à l'origine du scrapbooking sont les Mormons.
Pour eux, il est important de transmettre l'histoire familiale. Les femmes ont donc pris l'habitude d'illustrer les albums de commentaires sur la personne photographiée, la date, le lieu. Elles y ajoutent des éléments décoratifs qui peuvent avoir un lien avec la photo (ticket de métro, de cinéma ou autre).

Pour conclure, il est permis de penser que cette nouvelle passion pour les loisirs créatifs peut amener des passioné(e)s de broderie, peinture, scrapbooking, etc. à la généalogie, tout comme la généalogie peut amener aux loisirs créatifs précédemment cités. Vous intéresserez plus probablement un auditoire non acquis en lui faisant feuilleter un album généalogique façon scrapbook (la photo de l'oncle Albert mise en page avec une ou deux lettres qu'il envoyait du front à la tante Philomène, et un ticket de rationnement), qu'avec une liste de noms et de dates.




 

Publié dans Chroniques

Commenter cet article

Sophie 17/02/2007 14:25

Bonjour Guillaume,Merci pour cette adresse. Leur offre est intéressante et originale. Pas besoin de disposer d'un matériel perfectionné pour faire de beaux arbres.Cordialement,Sophie.

Guillaume 17/02/2007 11:35

BonjourOn peut également citer les arbres imprimés sur tissu : http://www.taions.com/fr/Bien @micalementGuillaume