Généalogie et Web 2.0

Publié le par Sophie BOUDAREL

A l'opposé du World Wide Web tel que nous le connaissons, à savoir un assemblage de sites internet statiques, le Web 2.0 devient une plate-forme informatique, proposant de nombreux outils aux internautes. Le Web 2.0 se veut participatif et collectif. Des sites précurseurs tels Wikipedia, ou tout à chacun peut poster un article ou corriger celui d'une autre personne, ont mis en avant ce travail collaboratif et en réseau.

Le Web 2.0 peut apporter un avantage certain à la généalogie. Outre le travail collaboratif tel Geneawiki qui, à l'instar de Wikipedia, est une encyclopédie généalogique écrite coopérativement, la mise en commun de données peut ouvrir une énorme plate-forme sur le monde et augmenter notre réseau familial par effet boule de neige.
Imaginez : vous saisissez votre arbre en ligne, vous invitez vos cousins à vous rejoindre afin d'enrichir cet arbre. Ces mêmes cousins invitent d'autres cousins, et ainsi de suite. Très vite vous pouvez confronter vos données, enrichir votre arbre et votre histoire familiale, augmenter votre réseau.

C'est ce que propose les sites suivants :


Geni.com : Lorsque vous ajoutez l'adresse courriel d'un parent, celui est automatiquement invité à vous rejoindre. Il peut ensuite à son tour enregistrer une autre adresse et ainsi de suite. Geni est un réseau privé, seuls les membres de la famille peuvent avoir accès aux données.

Zoof.com : Zoof est basé sur la théorie des << six degrés >> de séparation selon laquelle tout individu est d'une certaine façon lié à un autre par le biais d'un maximum de << six degrés >> de relations. Zoof vous permet de construire un arbre généalogique contemporain interactif, d'inviter des membres de votre famille dans un environnement privé, de chatter, de correspondre par courriel, de partager, de rédiger une biographie et d'immortaliser l'histoire de votre famille.

LivingGenealogy.com : LivingGenealogy est propose la création de pages personnelles pour publier son histoire familiale, l’écriture collaborative d’histoires familiales, l’échange d’informations, la création de groupes d’utilisateurs, la création d’un blog personnalisé.


Le Web 2.0 montre combien le passé, le présent et le futur sont liés, et ce n'est qu'un début.


Sources :
Living Genealogy        Geneasofts
Zoof                          DMN Newswire
Geni                         Eastman's Online Genealogy Newsletter

Pour compléter, je vous recommande cet article de Stéphane COSSON sur le Web 2.0.

Publié dans Chroniques

Commenter cet article

Jean-Yves 14/03/2007 22:44

Pas de problème ;-)Et félicitations pour votre énorme travail de recherches et de rédaction !Bonne continuation,Jean-Yves

Sophie 14/03/2007 20:27

Bonsoir Jean-Yves,Je n'ai cité Geneasofts que pour LivingGenealogy car je me suis basée sur votre article pour en écrire le descriptif. Pour le descriptif des deux autres, j'avais ces deux sources sous le coude depuis un moment ;-)Cordialement,Sophie

Jean-Yves 14/03/2007 17:49

Juste pour vous informer que les trois sites ont été annoncés dans GeneaSofts, et pas uniquement LivingGenealogy.Cordialement,Jean-Yves