Sens en Bourgogne

Publié le par Sophie BOUDAREL


Ancienne cité romaine puis gallo-romaine du nom d'Agedincum, la ville de Sens doit son nom à la tribu gaulloise des Senons dont Brennus fut le chef.

La ville est surtout connue pour son imposante cathédrale, symbole de son riche passé religieux. C'est au 9e siècle que le Pape Jean VIII donna à l’archevêque de Sens le titre de "Primat des Gaules et de Germanie".
L'évêque de Paris dépendra de l'archevêque de Sens jusqu’au 17e siècle. L'Hôtel de Sens à Paris étant la résidence principale des archevêques.

Dans la seconde moitié du 19e siècle, la ville fut le centre du commerce des briques, tuiles et carreaux dits de Bourgogne.

Sens est située dans le département de l'Yonne, formé de la partie de la Basse-Bourgogne qui comprenait l'Auxerrois et de la partie de la Champagne qui comprenait le Senonais.






Sens, plan de la ville au 16e siècle


Sous le second empire le développement des moyens de transport (chemin de fer, canaux, routes), n’empêcha pas un exode rural, accéléré aussi par la crise de Phylloxéra qui détruisit 20 000 hectares de vignes, la principale culture du département.

La guerre de 1914-1918 éprouva cruellement le département qui perdit 30 000 habitants entre 1911 et 1921. Pendant la seconde guerre mondiale, la résistance s’illustra et participa activement à la libération du département, fin août 1944.


Publié dans Histoire Locale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article